Appuyer le développement et la mise en œuvre de politiques qui accélèrent l’adoption de la médecine personnalisée

Le Canada n’est actuellement doté d’aucune des politiques et directives exhaustives nécessaires pour l’adoption de la médecine personnalisée. Il est urgent de développer des politiques garantissant l’accès aux tests de médecine personnalisée disponibles à ce jour dans d’autres pays (consultez la liste des tests de médecine personnalisée recommandés et exigés pour les médicaments autorisés par la FDA). Il est également nécessaire de concevoir des politiques coordonnées visant à promouvoir l’adoption de la médecine personnalisée au Canada, ce qui permettrait de réaliser des économies en soins de santé et d’obtenir de meilleurs résultats pour la santé.

Les principales politiques qu’il convient d’élaborer sont les suivantes :

♦  Des politiques de remboursement cohérentes visant les tests génétiques et tous autres tests diagnostiques de haut niveau;
♦  Des lois fédérales sur la non discrimination fondée sur les tests génétiques;
♦  Des avenues bien définies pour l’approbation réglementaire des laboratoires de tests génétiques et de diagnostics connexes;
♦  L’implantation des dossiers médicaux numériques et d’outils d’aide à la prise de décisions;
♦  L’établissement de mécanismes coordonnés de financement pour la découverte de biomarqueurs et pour les essais cliniques intégrant des tests pharmacogénomiques et protéomiques.

De nombreux changements au chapitre des politiques se sont déjà produits aux États-Unis, notamment l’initiative sur les soins de santé personnalisés mise sur pied par le Department of Health and Human Services (2007) ainsi que l’adoption en 2008 de mesures législatives visant à prévenir la discrimination fondée sur les données génétiques. Plusieurs autres initiatives majeures ont été adoptées et promues par la Coalition de médecine personnalisée (lien vers l’ensemble des politiques xxx). La FDA a également déployé des efforts considérables en vue de promouvoir la médecine personnalisée et d’être le moteur du changement. Actuellement, les étiquettes d’au moins 10 % des médicaments autorisés par la FDA présentent de l’information pharmacogénomique, laquelle peut être utilisée pour personnaliser le traitement au profit du patient. (Cliquez ici pour une liste des principales directives, initiatives et recommandations de la FDA).

À notre avis, les organisations de soins de santé intégrés et les gestionnaires de soins pharmacothérapeutiques américains tels que Medco et Kaiser Permanente font figure de pionniers de la médecine personnalisée. Medco réalise des tests (génétiques) métaboliques visant deux médicaments souvent prescrits à ses patients (la warfarine et le tamoxifène) en plus de rembourser intégralement les épreuves de sensibilité pour plusieurs maladies. Medco a récemment acquis DNA Direct, une compagnie révolutionnaire fournissant des avis en matière de génétique par l’intermédiaire d’un centre d’appels et d’un outil d’aide à la prise de décisions en ligne visant à aider les patients, les médecins et les assureurs à comprendre quels tests et quelles thérapies génétiques sont les plus appropriés selon les circonstances et comment en interpréter les résultats. Medco mène actuellement six essais cliniques portant sur des tests pharmacogénomiques en vue de déterminer s’ils seront inclus dans ses plans d’assurance-médicament. En outre, l’intérêt porté par Medco et d’autres gestionnaires de soins pharmacothérapeutiques envers les avancées et les avantages éventuels de la médecine personnalisée les ont amenés à nommer des vice-présidents affectés aux questions s’y rapportant et chargés de coordonner les activités de développement et d’implantation dans ce domaine.